LA FÉDÉRATION FRANÇAISE DES ÉCOLES DE KINÉSIOLOGIE

 

Pour vous présenter en quelques mots l’historique de la FEDEK, les premières réunions qui ont conduit à sa création ont commencé en 1998 avec environ une dizaine de directeurs et directrices d’écoles.

 

Suite aux discussions régulières un certain nombre d’entre-eux ont cessé leur participation pour des raisons techniques : école non structurée en personne morale, départ à la retraite, enseignement inférieur à 600 h* de cours et peu de motivation pour augmenter le nombre d’heures, difficulté d’employer d’autres intervenants et/ou réticences à incorporer dans leur cursus des matières devenant obligatoires (anatomie, physiologie, examen, …). Pour lever toute ambiguïté, il faut savoir que la FEDEK n’a jamais « éliminé » personne mais a cherché et cherche encore à ce qu’il y ait plus d’écoles en kinésiologie.

 

Cela a conduit les 3 écoles restantes de ces discussions à déposer les statuts de l’association FEDEK le 29 octobre 2001 avec parution au JO le 8 décembre 2001.

Dans un but de cohérence dans la formation des kinésiologues®, il nous a paru essentiel d’organiser cette formation.

La FEDEK demande aux écoles qui veulent y adhérer de respecter un programme commun de base et de proposer en plus de ce programme de base des cours de kinésiologie pour dépasser largement les 600h* et que l’étudiant puisse choisir certains cours.

Avec des cours d’anatomie-physiologie (inclus dans les 600h), des ateliers de pratiques et de révision, des examens dans chaque technique et un mémoire de fin d’études (non inclus dans les 600h). Le tout pluridisciplinaire c’est-à-dire avec plusieurs enseignants.

La FEDEK est un cadre commun pour les écoles qui ont envie de le respecter. Sans désir d’hégémonie mais plutôt de regroupement d’écoles autour d’un cursus commun avec des spécialisations selon les écoles. Pour définir un profil (très large) de kinésiologue®. Sans peur de la concurrence puisqu’il y a même reconnaissance des écoles de la FEDEK entre-elles. Et toutes celles qui respectent le contrat de base sont bienvenues.

Parce que du point de vue administratif, les autorités compétentes (état, mutuelles, …) se positionnent à partir des écoles (et non pas des instructeurs indépendants ou des écoles solitaires). Voir les écoles d’ostéopathie reconnues ou pas depuis le décret de validation de la profession des ostéopathes. Voir aussi la différence entre association 1901, syndicat professionnel et ordre.

Effectivement le nombre d’écoles à la FEDEK est encore minime ; il est passé à 5. C’est en se rassemblant que les écoles définiront mieux ce que doit être un kinésiologue® et le feront savoir. C’est dans un souci d’ouverture que la FEDEK s’est créée et il est possible que les autres écoles soient plutôt dans la peur de la concurrence et dans la non-évolution de leur pratique (pas toujours 600 h* de cours, pas d’anatomie-physiologie, pas d’autres profs, pas d’ateliers, pas d’examens, …).

Quand au SNK, en tant que syndicat il n’a aucune compétence pédagogique et est bien obligé de faire avec ce qui existe. Il reconnait les formations des écoles de la FEDEK … et sûrement celles des autres qui pratiquent le programme énoncé ci-dessus qui est un minimum qui devra augmenter dans les années à venir.
Ce sont deux structures bien différentes et l’un ne peut pas être membre de l’autre. La FEDEK ne comprend que des écoles : le SNK que des professionnels officiellement installés (SIRET, …). L’un reconnait l’autre mais ne demande pas l’exclusivité.

La France est connue pour être un pays peu syndiqué mais avec des écoles beaucoup fédérées (ce que l’on ne sait pas ! La plupart des grandes écoles font partie d’un réseau fédérateur).

C’est bien dommage qu’en kinésiologie chaque école reste dans son coin car réunies, cela permettrait d’avoir plus de poids face au public, aux autorités, à la presse !!!, …  et de former une catégorie de professionnels respectables sur des bases évoluées. Quand il y aura 10 ou 12 écoles à la FEDEK, la kinésiologie aura vraiment ses lettres de noblesse.

* pour les formations commençant en septembre 2015 et décidé par le SNK sans consultation des écoles de la FEDEK

Pour toute information concernant la FEDEK, vous pouvez nous contacter à l’adresse suivante :

FEDEK - Maurice Pitt
3 rue Jacquard
69004 LYON
06 31 04 02 19
www.fedek.fr ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Pour toute information concernant les écoles, merci de vous adresser à celle(s) qui vous intéresse(nt) :

EKMA - Jean Claude Guyard
35 chemin du gigot
91250 SAINTRY
01 60 75 54 68
www.ekma.fr
ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

ESPACE KINÉSIO - Maurice Pitt
10 rue Duviard
69004 LYON
06 31 04 02 19
www.espacekinesio.com
ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

ÉduTM - Francis Vieules
55 avenue Louis Bréguet - Bât 7, Bur 37
31400 TOULOUSE
05 61 34 02 51
www.edutm.f
ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

CKF - David Hamon
32 rue Émile Obellianne
57000 METZ
03 87 55 41 96 - 06 07 94 07 54
www.kinesiometz.fr

 

IFKA - Freddy Potschka
6 rue Barginet
38000 GRENOBLE
09 88 77 50 90
www.ifka.com
ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.